Sélectionner une page

L’historien Emmanuel de Waresquiel, lauréat de la 86ème édition du prix des Deux Magots

Le Tout Paris du monde de l’Édition s’était donné rendez-vous aujourd’hui, mardi 29 janvier, dans le mythique café littéraire des Deux Magots pour assister à la 86ème Édition du Prix des Deux Magots, l’une des plus anciennes récompenses littéraires.

Après une dernière délibération parmi les 4 ouvrages qui étaient encore en lice, c’est celui de l’historien Emmanuel de Waresquiel,  Le temps de s’en apercevoir aux Éditions L’iconoclaste qui a été récompensé par le Prix des Deux Magots par 7 voix sur 13, 5 voix allant à l’ouvrage de Franck Maubert L’eau qui passe aux Éditions Gallimard, alors qu’une voix était donnée à Paul Greveillac pour Maîtres et esclaves aux Éditions Gallimard.

Le jury a été séduit le fait que ce soit « un historien reconnu qui s’est livré ici dans un récit plus personnel sur le temps et sur l’histoire et qui a eu l’audace de sortir de son champ habituel ». Quant au lauréat, Emmanuel de Waresquiel, il est « heureux de recevoir ce premier Prix Littéraire qui salue son passage de l’Histoire à la Littérature, une voix plus personnelle que la voix de l’historien.

” Etre historien, c’est avoir une immense curiosité pour le présent, et j’ai voulu dans cet ouvrage décrypter notre époque et son actualité à la lumière de l’histoire “.

Le lauréat Emmanuel de Waresquiel, s’est vu remettre un chèque de 7 700 euros par Catherine Mathivat, la Propriétaire du Café littéraire Les Deux Magots.