Sélectionner une page

Et si vous succombiez à la poésie de Cécile Coulon et Alexandre Bonnet-Terrile

Ils ont reçu le Prix Apollinaire pour la première, celui de la découverte d’un nouveau talent pour le second. En ce début du XXIeme siècle et en mémoire du poète mort il y a un siècle, renouons avec la poésie, art majeur qui fraye entre musique et littérature, et nous introduit dans un monde de sens et de beauté.

Des poumons supplémentaires

Ces manques que nous portons en nous
Comme des poumons supplémentaires
Des branchies allumées
Mille ramures d’acier et de chair
Sinon, comment pourrait-il respirer
Le désir qu’on enfouit sous nos terres ?
Dans ton corps il a creusé deux trous
Qu’il a remplis de larmes et de lumière
Ces brèches aux couleurs ambulantes
Par où nous devinons les manques
Ces manques que nous portons en nous
Comme des poumons supplémentaires
Sens-tu cette âme qui suffoque dans les couloirs du sang
Les rochers de la gloire où l’amour se fracasse ?
Tu es ton adversaire
Le monde n’a plus besoin d’innocents
Le monde veut des passions
Un jour nous dormirons dans sa carcasse
Sous des cieux abîmés que secoue
Un dieu qui n’en a rien à faire
De ces manques que nous portons en nous
Comme des poumons supplémentaires
Si tu me cherches encore sache que je suis dans ta vie
Je ne quitte pas tes ornières
Je n’ai pas su ronger
La laisse que tu m’as mise au cou
Ces deux trous dans ton visage ils se ferment la nuit
Je n’ai plus besoin de voir derrière
Pour savoir ces manques que nous portons en nous
Comme des poumons supplémentaires.

Cécile Coulon
Poème extrait du recueil Les Ronces, Le Castor Astral, 2018.

Poème 0000

Que la réponse à la question soit vive
En guise de quelqu’un
On s’efface derrière
Ne pense plus ne peut

Chercher encore aujourd’hui
Des crânes sous les masques
Et voir aux angles d’une chambre
Des années successives

Mais la passion n’est qu’un petit sou de cuivre
Sent le fossile
Casse les canines
Ecrite sur la pénombre brille mal

Décidément
Rien ne naît

Alexandre Bonnet-Terrile
Poème extrait du recueil Les Numérotés, Paris, Le Castor Astral, 2018.